Sensibilité du détecteur de métaux

La sensibilité théorique d'un détecteur de métal donnée est déterminée par la dimension de son ouverture. La plus petite ouverture permet la détection de la plus petite parcelle de métal. Bien que la plus petite dimension d'ouverture rectangulaire soit utilisée pour calculer la sensibilité, la longueur y contribue également.

Pour porter à son maximum la sensibilité, il faut sélectionner la plus petite dimension d'ouverture du détecteur. Il y a cependant quelques exceptions :

  • Films métallisés
  • Absorbeur d'oxygène
  • Produits hautement conducteurs (gros morceaux de fromage)

L'effet du produit, la surface débarrassée de métal, le type et l'orientation de contamination, ainsi que d'autres facteurs peuvent affecter la sensibilité pratique dans toutes application.>

Le positionnement dans l'ouverture du détecteur de métaux peut également affecter la sensibilité (figure 6). La ligne d'axe central est en fait le point le moin sensible, c'est donc à ce niveau que le test de performance doit s'effectuer. Au fur et à mesure que le métal s'approche plus près des côtés et des bobines, le signal qu'il génère devient plus intense, ce qui permet une détection plus facile.

Un contôle régulier du détecteur doit être effectué ce test doit être effectué au point le moin sensible. Si ceci n'est pas possible, alors un positionnement constant doit être utilisé pour que les résultats du test soient constant (figure 7).