Produits de boulangerie
Détection de contaminations dans des produits de boulangerie

Inspection dans l'industrie des produits de boulangerie

L’industrie de la boulangerie a connu une croissance massive ces dernières années, alors que les consommateurs recherchent des options plus saines pour les produits de boulangerie traditionnels. Face à cette demande croissante, de nombreux producteurs de produits de boulangerie ont redéveloppé leurs produits pour conserver le même bon goût, offrir un coup de pouce nutritionnel substantiel, promouvoir une image de marque positive et fidéliser la clientèle. Après tout, les consommateurs hésitent à essayer des produits alimentaires inconnus et non essayés.

De nos jours, les consommateurs ont tendance à choisir la marque d’aliments qui s’est avérée saine, de qualité supérieure et surtout, sans danger. Pour répondre aux demandes des consommateurs et réduire le nombre de réclamations éventuelles, les producteurs ont commencé à investir dans le contrôle de la sécurité et le contrôle de la qualité en général, ce qui peut être obtenu avec le contrôle par rayons X des aliments.

Détection de contaminations 

L'utilisation de matières premières peut souvent poser un risque important dans la production alimentaire, car elles peuvent contenir des pierres et autres corps étrangers qui endomagent les machines et se retrouve dans le produit final. Dans les produits de boulangerie, ces types de corps étrangers peuvent être, par exemple, des fragments de pierre ou morceaux de fours. Dans certains cas, des corps étrangers tels que du papier d'aluminium ou de l'aluminium peuvent être introduits dans les produits finaux au cours du traitement et de l'emballage.

Si l'une de ces situations devait se produire, vos clients risqueraient d'être blessés ; un retour est également inévitable. En fait, la Food and Drug Administration (FDA) place la boulangerie parmi les cinq industries ayant le plus grand nombre de retours de produits possibles aux États-Unis.

Selon une étude réalisée par la Grocery Manufacturer Association en 2011, la perte financière estimée par un retour est d'environ 10 millions de dollars en moyenne, mais elle peut varier de moins d'un million de dollars à plus de 100 millions de dollars.
Ceci exclut les coûts indirects, par exemple en raison de dommages à la marque et de la perte de ventes futures. Les coûts indirects sont presque impossibles à estimer, mais à long terme, ils peuvent même dépasser les coûts directs d'un retour, lorsque les consommateurs cessent complètement d'acheter certaines marques.

Détection de contaminations en boulangerie